search

Accueil > Activités pédagogiques > Enseignement d’exploration arts visuels > Les Cosnoisettes

Les Cosnoisettes

vendredi 4 mai 2018

Article écrit par des élèves de l’enseignement d’exploration arts visuels

Définition des cosnoisettes :

Ancienne façade de L'Eden Cinéma
Les cosnoisettes correspondent à des petites anecdotes, des archives oubliées, ou des épisodes méconnus de tous. L’auteur de ces dernières est Mme Isabelle Servant, elles sont disponibles sur le site de la mairie : http://www.mairie-cosnesurloire.fr/vie-culturelle/alias-6/alias-26.html

Le thème choisi : l’Eden cinéma

Nous avons choisi ce thème car l’Eden est un lieu emblématique de divertissement de Cosne, nous avons souvent l’occasion de nous y rendre, peu importe l’endroit où nous habitons, par exemple avec notre lycée nous sommes souvent amenés à assister à des diffusions de films pour le prix Jean Renoir ou le projet « Lycéens au cinéma ».

L’histoire de l’Eden cinéma :

Le cinéma de Cosne-sur-Loire ouvre ses portes le 16 janvier 1915, pour débuter le cinéma était un bal public, il se déroule dans une salle en contrebas.
Un peu plus tard, le cinéma devient un lieu de divertissement et connaît un très grand succès. Comprenant une salle de cinéma de 400 places, un café, des salles de bals, des banquets, des concerts…
Malheureusement en 1922, l’Eden fut ravagé par un incendie, qui détruit la salle de bal, heureusement aucun décès n’a été déclaré.
L’architecte municipal préconise donc une sortie de secours et refait tous les plans du cinéma.
A la suite des évènements de nombreux directeurs furent remplacés.
Puis en 1928, le directeur actuel fait installer une pergola (petite construction de jardin, utilisée pour servir de support aux plantes grimpantes) .
Auparavant, les films étaient accompagnés de morceaux joués au piano ou par un orchestre.
En 1931, un évènement fait sensation : le premier film parlant projeté à l’Eden.
Afin de moderniser l’Eden, le nouveau propriétaire (George Cuissard), apporte des modernisations à l’établissement en construisant une nouvelle façade art déco et met des normes de programmation de sonde sonore.

Emelyne Cabriot, Julien Fournié.

Services en ligne